Découvrez Cahors avec Little Blouse

 

Si vous venez sur ce site, ce n'est pas pour connaître la ville de Cahors mais pour en savoir un peu plus sur Little Blouse.
Seulement je suis obligée d'évoquer quel est le rôle de Cahors dans cette belle aventure. 

Cahors se situe en Occitanie, dans le Sud-Ouest de la France. C'est une ville qui s'étale sur 65 km² habitée par plus de 18 000 Cadurciens ou Cahorsiens.

Bien que je connaisse cette ville depuis bien longtemps, pour y avoir passé des week-end ressourçants, je n'ai jamais réellement eu le plaisir de découvrir cette ville pleine de charme. 

 
Saviez-vous que Cahors est une ville médiévale et que 25 jardins y sont cachés et à découvrir absolument ?


Un beau jour, alors que l'aventure aurait du démarrer sur Toulouse, mon amour pour Cahors s'est révélé. A tel point que j'ai songé à commencer l'histoire de Little Blouse ici. Il faut avouer qu'on s'y sent bien et qu'à chaque rencontre, on en revient avec le sourire.

Ainsi, Little Blouse est à Cahors, dans le Lot.

A l'heure où dans les grandes villes comme Paris ou Toulouse on est pressé par le temps, on cultive l'individualisme et où le sens du commerce prend une forme de combat pour survivre, je trouve en Cahors une grande inspiration. C'est celle-ci qui m'a aidé a concevoir une entreprise humaine, basée sur le partage et l'échange, où j'ai encore le temps de discuter avec chaque personne que j'ai la chance de rencontrer.
Inspirée par cette ville qui est bordée d'un environnement sauvage et respecté, nous faisons de même avec Little Blouse. Nous nous imprégnons d'une éthique éco-responsable

 

 Pont-Valentré de Cahors, proche de Little Blouse

Le pont Valentré est la richesse de Cahors.
Edifié pour contrer les assauts des Anglais, il est le monument le plus fameux situé dans cette cité médiévale. Il a même été classé patrimoine mondiale de l'UNESCO en 1998.

Le pont Valentré, appelé "pont du Diable", a pris plus de temps que prévu pour sa construction qui s'étale de 1308 à 1378. C'est l'architecte Paul Gout qui est l'auteur de cet édifice.

  

 La légende du Pont de Cahors

La légende raconte que les Consuls passent commande d’un pont fortifié à un maître d’oeuvre pour contrer d’éventuelles invasions anglaises. Mais le chantier traîne en longueur. L'architecte ne pouvant venir à bout de son œuvre eut recours à Satan et fit un pacte avec lui. Satan s'engageait à l'aider par tous les moyens et à lui obéir. Le travail fini, l'âme de l'architecte en devait être le prix.

Quand le pont fut presque fini, voici le moment de songer à notre âme afin que nous n'ayons pas fait un sot marché - se dit en lui-même l'architecte. Et il porta un crible (sorte de seau percé) à son formidable associé.

Ami, lui dit-il, je t'ai trouvé docile jusqu'ici, et tu sais que tu dois l'être jusqu'au bout ; prends ce crible, laisse-le tel qu'il est et emploie-le à puiser de l'eau que tu porteras aux maçons pour délayer la chaux. 

Le diable se mordit les lèvres de dépit ; il tenta pourtant l'expérience, elle échoua vingt fois. Jamais le crible n'a gardé l'eau. 

Confus, le diable vint avouer sa défaite, mais jura de se venger. A quelque temps de là en effet, lorsque les maçons eurent presque achevé de construire la tour du milieu, ils en trouvèrent l'angle supérieur nord-ouest abattu et il leur fut impossible d'achever cette tour.

L'architecte chargé de la restauration, Paul Gout, fait immortaliser cette légende par une pierre sculptée représentant le diable tentant d'arracher la pierre du pont mais n'y parvenant pas, ses doigts étant coincés dans les joints de la pierre.

Tiré de l'Office de Tourisme de Cahors

diable_pont_valentre.jpg

  

Un petit point sur ses jardins cachés...

Ils ont tout de même été récompensés par le Label Jardin Remarquable, octroyé par le Ministère de la Culture.

Le fleurissement et les jardins sont un véritable art de vivre et permet de faire découvrir la ville aux touristes et visiteurs locaux.

Ils ont été conçus en 2002 par les jardiniers de la ville. Installés dans la partie médiévale de la ville, appelé le vieux Cahors, ils valorisent une histoire et un riche patrimoine. 
Nous avons toujours voulu découvrir les plantes cultivées au Moyen Âge, c'est aujourd'hui possible grâce aux jardiniers de la ville depuis 2002.

Pour être encore une fois très honnête avec vous, je n'ai aujourd'hui pas encore découvert les 25 jardins mais j'ai espoir de tous les voir avant la fin d'année 2018. 

 

jardins-secrets-cahors_little-blouse-1.j